Remplacer Google Analytics par une alternative éthique

Cet article est libre d'accès pour tous grâce aux membres du Mindsers Club qui soutiennent notre blog indépendant. Si vous appréciez le contenu que je propose, je vous invite à rejoindre le club dès aujourd'hui.

Depuis quelques mois maintenant, je teste une solution alternative à Google Analytics. Pourquoi ? Je vous détaille un peu mon approche dans cet article.

Depuis de nombreuses années, le blog ne se finance plus par la publicité (exit Google Adsense). De nombreuse raison à cela, mais je pourrais citer :

  • la lourdeur de scripts de chargement des publicités
  • l'expérience dégradée des lecteurs lorsque la publicité se lance entre les paragraphes, en popup, etc.

Malheureusement cela voulait aussi dire se priver de la seule source relativement fiable et régulière de financement pour couvrir les frais du blog. Je les couvre maintenant sur mes fonds propres et grâce à l'aide des membres du Mindsers Club.

Il y a quelque temps, lorsque Google a annoncé la fin de Universal Analytics, je me suis posé de la pertinence de Google Analytics (GA). En effet, GA possède certains des problèmes de son frère comme la lourdeur des scripts de tracking et l'expérience dégradée des lecteurs avec les popups RGPD, etc.

Ajoutons à cela, que GA récolte beaucoup d'informations sur les utilisateurs. Beaucoup d'informations dont je n'ai pas besoin. Ou en tout cas, que je n'utilise pas à l'heure actuelle.

Pourquoi utiliser un outil d'analytics sur un blog

Je vais principalement parler de mon cas d'usage qui est un usage de blogueur, pas de marketeux, d'agence de communication, ou autres acteurs du web.

En tant qu'auteur et fondateur d'un blog, je suis les métriques suivantes :

  • le nombre de vues totales de mon blog
  • le nombre de vues par page
  • le nombre de visites sur mon blog (c'est différent des vues totales puisqu'une page peut être vue plusieurs fois lors d'une seule visite)
  • le nombre de visiteurs uniques (c'est différents du nombre de visites puisqu'une personne peut visiter le blog plusieurs fois dans une période donnée)
  • le taux de bounce (le nombre de fois où les visiteurs sont arrivés sur une page du site et sont repartis tout de suite)
  • le temps que les visiteurs passent sur le blog
  • de quels sites viennent mes visiteurs
  • dans quels pays vivent mes visiteurs
  • quels appareils utilisent les visiteurs
  • quels mots-clés ont tapé les visiteurs

Et c'est à peu près tout. Avec ces données, je peux prendre des décisions éclairées comme ce qu'il faut améliorer techniquement (la version responsive ou pas ?) ou ce qu'il faut traduire et dans quelle langue, quel type de contenu écrire, sur quel thème écrire plus d'articles, etc.

Notons par contre qu'aucune de ces informations ne nécessite un tracking personnel de l'utilisateur ou une identification de celui-ci. Toutes les données listées ci-dessus, si elles sont stockées en Europe, sont conformes au RGPD.

Google Analytics, quant à lui, récolte beaucoup plus d'informations. Des informations qu'en tant qu'auteur ou propriétaire d'un blog, je n'utilise pas. Des informations qui sont partagées avec d'autres services de Google (comme Google Adsense). Et, des informations qui ne sont pas stockées en Europe, mais aux États-Unis – elles sont donc soumises au droit américain.

Quelles alternatives à Google Analytics en 2024 ?

Il y a beaucoup d'alternatives à Google Analytics. Entre ceux qui veulent leur part du gâteau de la vente de donnée et ceux qui veulent proposer une alternative éthique au géant de l'analytics, les concurrents ne manquent pas !

Voici ceux que j'ai étudiés et essayés :

  • Piwik PRO : Très proche de Google Analytics visuellement, on n'est pas dérouté par le changement. Il est reconnu comme respectant le RGPD par la CNIL. Il est payant.
  • Matomo : Pareil très proche du fonctionnement de Google Analytics. Matomo est open source donc vous pouvez l'installer sur vos serveurs et l'utiliser gratuitement. En version open source, vous possédez les données qu'il récolte directement sur vos serveurs.
  • Plausible : Une autre alternative open source à GA, mais l'interface change radicalement pour proposer une version plus simple et plus intuitive. Il est reconnu comme respectant le RGPD par la CNIL.

Je me suis principalement intéressé aux deux solutions Open Source, car je suis très attaché à cette philosophie mais ne souhaitant pas me lancer dans de potentielles heures de configuration et potentiellement de maintenance, j'ai essayé leur version cloud.

Matomo propose un abonnement cloud commençant à 23 euros par mois quand Plausible propose un abonnement commençant à 9 euros par mois en fonction du nombre de vues.

Pourquoi payer alors que Google Analytics est gratuit ? Il faut surtout se demander pourquoi GA est gratuit.

Google Analytics récolte des données qui servent à augmenter la performance des publicités de Google Ads. À la base, Google devrait nous payer pour pouvoir utiliser nos sites comme moyen de récolter des données pour son écosystème de pub. Grâce à nos sites, il se fait de l'argent.

Au lieu de nous payer, il nous fournit gratuitement un service que nous aurions dû payer en temps normal. C'est un « échange de bons procédés ».

Matomo, Piwik ou Plausible ne revendent pas les données utilisateurs. Ils ne sont que des services que nous devons donc payer. Ils n'ont pas d'autre moyen que le modèle payant pour financer les équipes qui maintiennent le produit.

Installer Plausible, une alternative GDPR compliant à Google Analytics

Mon choix s'est finalement arrêté sur Plausible puisque pour les faibles trafics, il est moins cher que Matomo. Également parce que son interface simple m'a paru beaucoup plus fonctionnelle et répondant mieux à mon besoin.

Bien sûr, toutes les métriques que j'ai listées au début de l'article sont présentes sur l'interface simple de Plausible.

Si vous avez une hésitation entre Matomo et Plausible, allez lire leur comparatif respectif pour prendre votre décision :

Installer Plausible est aussi simple que son interface utilisateur. Après avoir créé votre compte, il vous suffit de cliquer sur "Add website".

Vous indiquez le nom de domaine de votre site web et la timezone de celui-ci.

Ensuite, Plausible vous donnera un bout de code que vous pourrez coller dans le header de toutes vos pages. Il ressemble à celui-ci :

<script defer data-domain="votredomaine.fr" src="https://plausible.io/js/script.js"></script>

Si vous utilisez un CMS vous avez surement un endroit prévu pour coller ce genre de code de tracking. Sinon, vous devrez aller dans le code de votre site et coller le code de tracking entre les balises <head></head>.

Sur Ghost, le CMS que j'utilise, ça se présente comme ceci :

Et c'est tout, votre site est configuré !

Lorsque vous migrez depuis un autre outil, Google Analytics dans mon cas, vous ne souhaitez généralement pas perdre les données que vous avez déjà accumulées avec le temps.

Plausible peut se connecter à votre compte Google Analytics et importer toutes les données de trafic depuis celui-ci. Pour cela, allez dans "Site Settings", puis "Integrations".

D'ailleurs, d'ici vous pourrez également connecter Google Search Console à votre compte Plausible pour que celui-ci puisse croiser les données de trafic qu'il possède avec les données de recherche de Google.

Plausible : retours après plusieurs mois d'utilisation

Cela fait déjà six mois que j'utilise Plausible et j'en suis vraiment satisfait. Je dois dire que je n'ai pas ressenti le besoin de repasser sur Google Analytics, car toutes les informations dont j'ai besoin sont disponibles sur le dashboard de Plausible.

J'apprécie notamment le fait que toutes ces informations sont présentées clairement sur une seule page. C'est simple et ça fait le job, c'est tout ce que je demande. Les plus anciens d'entre vous se rappelleront que c'est déjà pour ces raisons que j'avais migrées de Wordpress à Ghost pour la gestion de mon blog.

Bien sûr, cela veut dire un coût supplémentaire qu'il faudra trouver comment minimiser avec des partenariats de marques, du sponsoring ou des guest posts, mais j'ai la ferme conviction qu'avoir un blog avec le moins de popups possible va améliorer l'expérience utilisateur de mes lecteurs.

En effet, Plausible étant reconnu par la CNIL comme respectant la RGPD, le Mindsers Blog n'a plus besoin de demander à ses lecteurs s'ils acceptent d'être traqué via cookie. Il n'y avait pas de popups de pub sur le Mindsers Blog, il n'y aura plus de popups de cookie non plus !

En parlant d'expérience utilisateur, j'ai aussi remarqué que le script de Plausible est plus rapide à charger que celui de Google Analytics. Cela participe également à améliorer l'expérience utilisateur des lecteurs.

Rejoins 250+ développeurs de notre liste de diffusion et sois reçois les articles directement dans ta boite mail.

S'inscrire à la newsletter

Aucun spam. Désabonnes-toi en un seul clic à tout moment.

Si vous avez des questions ou des remarques/conseils, n'hésitez pas à laisser un commentaire plus bas ! Je serais ravis de vous lire. Et si vous aimez l'article, n'oubliez pas de le partager avec vos amis.